La reconnaissance du centre sportif par l’Adeps. Avis aux clubs de Foot, Tennis, Pétanque.

web builder

Occupation des terrains extérieurs .

Objet : Reconnaissance du centre sportif et utilisation des terrains extérieurs.

Très chers partenaires,

Par cette lettre, j’espère pouvoir vous informer correctement de la situation nous occupant aujourd’hui prioritairement.
Il est urgent, pour le bien des deniers publics, que le centre sportif soit reconnu par la communauté française comme « Centre Sportif Local » officiel. « CSL. ».
Que cela veut-il dire ?

Cet « état » de CSL. Évoque la prise en charge par l’état (L’Adeps, soit « Administration de l’Education Physique et des Sports ».) de coûts inhérents à notre fonctionnement, et entre autre, le salaire annuel brut du coordinateur sportif (moi-même). Et ce à 90 % !
Vous comprendrez donc l’économie qui en découlerait, et donc les éventuelles possibilités de réinvestir cet argent retrouvé dans des emplois d’éducateurs et/ou profs de sports pour venir en aide au coordinateur surchargé.

D’autre part, devenant un centre officiel, nous bénéficions de programmes de développement sportif que je suis en train de mettre en œuvre, lesquels vous apporteraient, à vous les clubs, des subsides et des membres. Cela via des activités organisées par moi-même, mais sur vos terrains, et avec vos moniteurs et entraîneurs.

PDS. : Soit, Programmes de Développement Sportifs.
Divers décrets, dont celui concernant les PDS. Vont permettre de faire venir l’école aux clubs.
Tout cela, au travers des compétences des directeurs des centres sportif, acquises chèrement en formation à Gembloux depuis deux ans.

Il ne s’agit donc plus d’envoyer ponctuellement les écoles vers les centres Adeps, à l’époque « centres référents », mais aujourd’hui, d’organiser le passage des élèves de 5è et 6è année primaire dans nos infrastructures et les vôtres. Unis en CSL. , nous devenons ensembles « Centre de référence et de sélection ».
But : faire découvrir les clubs aux enfants, aux parents, les tester, les sélectionner, les orienter. Bref, but final : la condition physique des jeunes doit monter en flèches. Résultats garantis sur 3 ans !

Cette « mise en œuvre » nécessitera dès ces vacances de pâques et ensuite, la bonne volonté des pouvoirs locaux, scolaires, politiques (car pr. déplacts.), associatifs, mais aussi de vos moniteurs et entraîneurs.
Suite…

En qualité de coordinateur sportif du CSL. Et donc du projet (PDS.) je me charge de toute l’administration, pas légère, à mettre en œuvre pour que vous, les clubs, receviez les subsides nécessaires à l’encadrement des enfants. De cette rentrée d’argent, vous pourrez faire bon usage à votre guise, soit payer les moniteurs, soit investir dans du matériel. De plus, 500 FB sera offert, par nouveau membre inscrit, lors des stages « PDS. ». Sachez que le chiffre subsidié dépendra du nombre d’enfants reçus, et du niveau de qualification officielle du moniteur en mission. A vous de choisir vos entraîneurs (sélectionneur) en fonction.

Vos terrains seront donc occupés une 20aine d’heures par an, par vos entraîneurs, pour faire de la sélection pour votre club, avec l’argent de l’état, et pas de la commune. Tout cela sous ma tutelle.

Pour conclure, il est évident que, en qualité de professionnel du sport depuis 20 ans, je puis vous assurer que l’occupation de vos terrains de dépassera en aucun cas les impératifs de votre club et de ses infrastructures. Par exemple, je sais combien d’heures /semaine un terrain gazon ou terre battue ou synthétique, etc., drainé de telle ou telle façon, peut encaisser d’occupations sans dommages. Cela fait partie de notre métier que de gérer ces différentes structures.
Je puis donc vous assurer que jamais vous n’aurai à regretter ce partenariat. Bien au contraire.

Espérant vous avoir suffisamment éclairé sur nos intentions et objectifs, j’attend maintenant si ce n’est fait à la réception de cette missive, que vous signiez ces documents nous accordant l’occupation de vos terrains sous notre gestion. (Gestion fictive vous l’aurai compris…)

Dans l’attente de vos nouvelles et de ces documents, veuillez recevoir l’expression de mes sentiments les meilleurs et mes vives salutations sportives.

>