volleyball

sport de compétition pour garçons et filles

web builder

Le Volley-ball

gif vb

Classique des classique, jeux scolaire par excellence, mais toujours aussi chouette ! Enfin, belle discipline je veux dire... et pas parce qu’on a que des équipes de filles, d’ailleurs ! Nous mettons tout en oeuvre pour qu’une équipe masculine trouve sa place au plus vite...

Grazia

à lancé les premières balles avec sa toute nouvelle équipe de Strée/Beaumont.

Matchs

les samedis et dimanches à partir de 14h30 équipes :
- p4 filles
- P3 filles
- p4 garçons
- jeunes

Entraînements

le lundi, mercredi et le vendredi de 18h30 à 20h00.pour les filles en p3
- les mardi et vendredi pour les garçons
- les lundi et jeudi pour les p4

Mme Sanso Grazia ; 071/ 53 40 25 – 0477/ 90 28 99

Leur site VBCB : Lien.

hé,...Bientôt un beach volley à Beaumont, c pas top ça ?!
c qwa ??? voir "variantes" au bout du règlement...

Règles de jeu

Dès la balle mise en jeu, les joueurs sont libres de se déplacer sur le terrain à leur guise (mais les joueurs arrières ne peuvent ni attaquer ni contrer dans la zone d’attaque, en fait dès qu’ils sont dans la zone d’attaque ils ne peuvent pas renvoyer une balle de l’autre côté si le contact a lieu avec la balle entièrement au-dessus du filet). Les phases de jeu sont les suivantes :

le service est effectué par le joueur en position 1. Il s’effectue depuis l’arrière du terrain. Le joueur se place derrière la ligne de fond du terrain et frappe la balle afin de la faire retomber à l’intérieur du terrain adverse, la balle peut toucher le filet. Le joueur est autorisé à lancer la balle, sauter, et smasher la balle, on appelle cela un service smashé, de plus en plus répandu à haut niveau ; dans tous les cas, ses pieds doivent rester à l’extérieur du terrain lors de l’appel (ne pas mordre la ligne de fond). La réception du saut peut se faire à l’intérieur du terrain ;
L’équipe adverse reçoit la balle, elle a le droit de la toucher trois fois (le contre ne comptant pas comme touche) avant de la renvoyer à son tour de l’autre côté du terrain. Un joueur ne peut toucher deux fois consécutivement la balle (sauf si la première touche de balle est un contre) ;
L’échange continue alors jusqu’à ce qu’une des deux équipes commette une faute. Les fautes les plus courantes sont :

ne pas respecter le placement correct des joueurs à l’instant où le serveur frappe la balle (ex : le joueur 1 doit être derrière le joueur en 2 et à droite du joueur en 6) ;
laisser la balle toucher le sol à l’intérieur des limites de son terrain ;
ne pas parvenir à retourner la balle dans le camp adverse en moins de 3 touches de balle ;
envoyer la balle de telle sorte qu’elle touche le sol en dehors des limites du terrain adverse ;
toucher le filet entre les antennes avec une quelconque partie du corps ou des vêtements ;
franchir complètement la ligne centrale (sous le filet) avec le pied entier (ou la main ou une autre partie du corps) et entrer ainsi en contact avec le terrain adverse ;
un même joueur touche la balle deux fois successivement ;
un joueur arrière (position 1, 5 ou 6) attaque une balle plus haute que le filet en étant à l’intérieur de la zone d’attaque délimitée par la ligne des trois mètres (sauf s’il prend son appel derrière la ligne des 3 mètres) ;
la balle est touchée de manière inadéquate par un joueur (toutes les frappes doivent être franches, il est interdit d’attraper le ballon puis de le relancer) ;
Un joueur envoie une balle qui ensuite touche l’antenne, le point est pour l’équipe adverse.

Un point est alors marqué et l’équipe ayant marqué ce point gagne (ou conserve) le service. Si cette équipe n’avait pas le service, les joueurs de cette équipe effectuent alors une rotation sur le terrain (le 1 prend la place du 6, qui prend la place du 5, etc.). La partie se déroule en trois sets gagnants de 25 points (avec deux points d’écart), le cinquième set qui départage les 2 équipes se joue en 15 points avec 2 points d’écart (on refait un tirage au sort et l’on change de terrain à 8). Il ne peut y avoir de match nul.

Les règles du volley-ball ont été largement remaniées entre 1998 et 2000 et autorisent désormais de toucher la balle avec toutes les parties du corps : autrefois, seules les parties au-dessus de la ceinture étaient autorisées. Le principe de comptage des points a été modifié : les sets se jouaient en 15 points, une équipe ne marquait de point que si elle avait le service. Enfin, un joueur particulier a été introduit : le libero, spécialiste en défense, qui ne peut ni attaquer, ni contrer ni servir.

Les touches de balle

La passe
C’est la touche de base, on la nomme passe à 10 doigts ou passe haute. Le geste consiste à toucher la balle devant soi, au-dessus de la tête, avec la pulpe des doigts répartis de part et d’autre du ballon. Contrairement à ce qui est visible, le mouvement des bras sert essentiellement à amortir le contact avec la balle, mieux la maîtriser et assurer la direction de la passe. La puissance et la portée de la passe vient des appuis, de la poussée des jambes au moment du contact. Rappellons qu’un contact prolongé avec le ballon est interdit au volley. C’est le seul sport collectif ayant cette caractéristique.

La manchette
C’est la touche utilisée lorsque la balle est basse et/ou rapide (réception de service, défense sur un smash). Le plan de contact s’effectue au niveau de l’intérieur des avant-bras, les bras étant tendus, formant un angle droit avec le buste. La poussée se fait au niveau des jambes, tout en gardant l’angle entre le buste et les bras.

Le smash
C’est la touche d’attaque. Il s’agit d’un geste très technique, la balle étant frappée par le joueur alors qu’il est en suspension. Il existe différents types d’attaques :

l’attaque puissante, qui cherche à forcer le contre, c’est-à-dire à empêcher toute récupération après celui-ci. Elle peut aussi provoquer le blocking-out, c’est-à-dire frapper les mains du contreur de manière à être déviée vers l’extérieur du terrain.
l’attaque lobée, juste derrière le contre, pour surprendre la défense ;
l’attaque placée, en un point où la défense sera incapable de la reprendre ;
Les attaques se font sur les postes avants, c’est-à-dire les postes 4, 2 et 3 (central) et sur les postes arrières, généralement sur les postes 1 et 6 (attaques aux trois mètres). Dans ce dernier cas le joueur arrière prend son appel derrière la ligne des trois mètres sans la toucher. le libéro ne peut pas attaquer dans la zone avant mais aussi dans la zone arrière.

Le contreC’est la touche défensive (n’est pas comptée parmi les 3 touches autorisées). Son objectif est d’empêcher le ballon de passer dans son camp tout en faisant tomber le ballon dans le terrain adverse. Dans certaines options tactiques, il peut être "défensif" afin de conserver le ballon dans son camp en facilitant le jeu des défenseurs pour enchaîner sur une phase d’attaque. Le libéro ne peut ni contrer, ni effectuer une tentative de contre (c’est à dire sauter lors d’un contre seul ou à plusieurs sans intention réelle de contrer). Un joueur arrière ne peut pas contrer ou participer à un contre effectif. Nota : un service ne peut pas être contré.

Le service
C’est la touche d’engagement. C’est toujours le joueur en poste 1 qui sert. Le serveur doit se placer derrière la ligne de fond de son terrain (sans marcher dessus), où il le souhaite en profondeur, mais rester dans les limites du terrain en largeur. Il doit frapper la balle à une main. Si le ballon touche le filet, mais passe dans le camp adverse, le service est valide. Au moment du service, les joueurs doivent respecter leur position pour la rotation en cours sous peine de faute. A l’exception du serveur, tous les joueurs doivent être à l’intérieur du terrain lors du service.Une fois la balle frappée, les joueurs peuvent sortir du terrain.

Séquences de jeu

Séquence classique
Après le service adverse, le réceptionneur envoie la balle au passeur, qui distribue à l’un de ses attaquants qui smashe afin de marquer le point.

Combinaisons
Afin de surprendre l’équipe adverse, diverses tactiques ou combinaisons peuvent être mises au point. Le contre pour bloquer une attaque, une feinte (ou familièrement carotte ou bidouille) pour surprendre le contre adverse...

Les combinaisons ont pour objectif de créer un déséquilibre pour l’équipe attaquante : une balle accélérée permet, par exemple de surprendre le contre en permettant à l’attaquant de frapper la balle avant que le contre adverse soit prêt.

Variantes
le volley-ball de plage se joue sur un terrain dont le sol est recouvert de sable brun. Les équipes ne sont composées que de trois joueurs et les règles sont quasiment identiques au volley-ball traditionnel ;
le beach-volley se joue avec des équipes formées de seulement deux joueurs, avec des règles différant grandement du volley-ball traditionnel ;
le (en) wallyball ou walley-ball se joue à quatre joueurs par équipe ou moins, sur un terrain de squash ou de racketball, et les rebonds sur les murs latéraux du terrain sont permis (d’où le nom, de "wall", mur) ;
le Volley-ball (handisport) se joue en chaise roulante ;
une version très spectaculaire et jouée exclusivement au pied, le (en) footvolley, a été inventée en 1963 au Brésil.
Le volley-ball est le sport le plus pratiqué au monde en comptabilisant licenciés et non licenciés.